Les différentes propositions subordonnées – la proposition relative substantive

Lorsque la proposition subordonnée relative n’a pas d’antécédent et qu’elle a la fonction d’un groupe nominal  c’est à dire sujet , COD, COI,etc, c’est  une  proposition subordonnée relative substantive.

Elle est introduite par quiquoioù, et n’a pas d’antécédent. Par exemple: Qui vole un oeuf vole un boeuf.

 

Lorsque la proposition subordonnée relative  est introduite par un pronom relatif dont l’antécédent est  une locution pronominale (celui qui, ce qui , ce que, c’est une proposition subordonnée relative périphrastique. Par exemple: Elle sait ce qu’elle veut.

Astuce: Pour ne pas confondre la proposition relative avec la proposition interrogative indirecte, il faut être attentif à la relation entre le pronom et son antécédent. Par exemple: J’ai déjà fait le cours que l’on va avoir.  Le  pronom relatif  que a pour antécédent le nom le cours. La proposition que l’on va avoir est une proposition relative.

Je ne sais pas qui on va avoir. Le pronom qui n’occupe pas la fonction d’un groupe nominal et n’a pas d’antécédent. Qui on va avoir est une proposition interrogative indirecte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *