Le nom

Le nom commun 

Le nom commun désigne un ensemble d’éléments ou d’objets ayant tous des caractéristiques communes. Par exemple: le nom de chat peut servir à désigner n’importe quel chat.

D’un point de vue sémantique, le nom commun permet de désigner une personne, un animal, un être vivant, une réalité, une idée, un concept, etc.

Il existe trois types ou genres de noms communs:

– animé ou inanimé. Les noms animés désignent des personnes, des êtres mythologiques, des animaux,etc. Les noms inanimés désignent des choses, des états, etc.

– comptable ou massif. Les noms comptables désignent ce qui peut être dénombré. Par exemple: quatre chiens, huit jouets. Les noms massifs désignent des éléments continus homogènes qui ne peuvent à priori être dénombrés. Par exemple: de la terre, du riz.

– concret ou abstrait. Les noms concrets désignent quelque chose ou quelqu’un qui peut être identifié à partir de l’un des cinq sens. Les noms abstraits désignent des sentiments, des idées, des comportements, des manières d’être ou d’agir.

Le nom est le noyau du groupe nominal. Le groupe nominal peut être minimal ou étendu.

D’un point de vue syntaxique, le nom possède son genre propre.Il est le noyau du groupe nominal. Il transmet ses marques de genre et du nombre au déterminant et à l’adjectif.

Le nom du groupe nominal peut être un nom commun ou un nom propre.

 

Le nom propre

Le nom propre ne s’applique qu’à un seul et unique  « objet », il est attribué à une personne  (Antoine) ou un lieu (Paris).

Le nom propre s’écrit avec une majuscule. Il est le plus souvent dépourvu de déterminant (Toulouse, Zola) ou bien précédé d’un ##2article défini.

Le genre du nom propre (féminin ou masculin) est lié au sexe lorsqu’il s’agit d’une personne ou est arbitraire lorsqu’il s’agit de nom de lieux (la France, le Mexique, la Côte d’Azur).

Le nom propre de personne ne prend pas la marque du pluriel lorsqu’il désigne plusieurs personnes du même nom. Exemple: Il y a trois Maxime dans la classe.

Astuce: Les noms des dynasties font exception.Dans les noms propres, on peut voir apparaître des minuscules. Par exemple, dans l’article ou la préposition des surnoms: Jean le Petit ou dans la particule le nobiliaire « de »: Jean de La Fontaine.

 

Le pluriel du nom

Les noms communs comptables ou ceux employés comme tel peuvent prendre la marque du pluriel.

Les marques du pluriel des noms, quelques règles particulières:

Au singulier se termine par.. Au pluriel Exceptions
-s, -x, -z ne change pas
-ou -s bijoux, cailloux, choux, genoux, hiboux, joujoux, poux, ripoux
-eu, -oeu, -au, -eau -x bleus, pneus, landaus
-al -aux bals, carnavals, chacals, festivals, récitals, régals
-ail ajouter -s à la fin baux, coraux, émaux, soupiraux, travaux, vantaux, vitraux

 

Dans le cas d’un nom composé c’est à dire un mon dans lequel il est possible de reconnaître au moins deux mots, le pluriel suit les règles suivantes:

– le nom est écrit en un seul mot, la marque du pluriel s’applique comme pour les autres noms c’est à dire à la fin du mot. Par exemple: un porte-monnaie/ des porte-monnaies.

Néanmoins, il existe des cas particuliers: Monsieur/Messieurs, Madame/Mesdames, Mademoiselle/Mesdemoiselles, bonhomme/bonshommes, gentilhomme/gentilshommes.

 

– le nom est écrit en deux mots alors ne varient que l’adjectif et le nom, les autres éléments restent invariables.

 

Constitution du nom composé Le pluriel
Nom+ nom -la marque du pluriel s’applique aux deux noms s’ils désignent la même chose. Par exemple : un oiseau-mouche / des oiseaux-mouches.

–  le nom en deuxième position est invariable si et seulement si il ne désigne pas le même objet que le premier. Par   exemple:  un chef-d’oeuvre / des chefs-d’?uvre, un bouton-d’or/des boutons-d’or,  un timbre-poste / des timbres-poste

Nom + adjectif – la marque du pluriel s’appliqueau nom et à l’adjectif s’ils désignent la même chose. Par exemple : un rouge-gorge/ des rouges gorges.

– le nom est invariable lorsqu’il ne s’applique pas à l’objet désigné.

Nom+préposition+nom – lorsque le nom composé s’écrit avec trait d’union seul le premier nom prend la marue du pluriel. Par exemple: une gueule-de-loup / des gueules-de-loup. Il existe néanmoins quelques exceptions comme des pot-au-feu, des tête-à-tête..


– lorsque le nom composé s’écrit 
sans trait d’union seul le premier nom varie. Par exemple: des pommes de terre.

Verbe+nom le verbe est invariable et selon le sens, le nom prend la marque du pluriel.

Par exemple: un séche-cheveux/ des séche-cheveux (l’appareil séche des cheveux), un tire-bouchon / des tire-bouchons (permet de retirer plusieurs bouchons).

Adverbe ou préposition + nom seul le nom prend la marque du pluriel.

Par exemple:  une arrière pensée / des arrières-pensées, un contre fort / des contre-forts, une avant-première : des avant-premières.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *